• Dépistage du VHB
Comment dépister ?
Le dépistage repose sur la recherche d’Ag HBs, d’Ac anti HBs et anti HBc.
La positivité ou la négativité de ces marqueurs permet de distinguer
3 situations :

1) l’absence de contact antérieur avec le VHB
(AgHBs-, AcHBs-, AcHBc-)
2) un contact ancien avec le VHB (AgHBs-, AcHBs+, AcHBc+)
3) un contact antérieur avec persistance du VHB (AgHBs+, AcHBs-, AcHBc+) qui imposera un complément d’investigations biologiques
(Ag et Ac HBe, ADN VHB)

Qui dépister ?
Sont concernés par le dépistage :

- Les patients aux antécédents de transfusion
- Les patients hémodialysés chroniques
- Les usagers de drogues par voie veineuse ou per-nasale
- Les personnes, hétéro ou homosexuelles, ayant des partenaires sexuels multiples et/ou une infection sexuellement transmissible récente, ayant eu des rapports non protégés
- Les personnes en contact avec un sujet porteur de l’AgHBs
- Les patients et personnels des structures accueillant des handicapés mentaux
- Les personnes infectées par le VIH ou le VHC
- Les personnes adeptes du tatouage ou du piercing
- Les voyageurs en pays de forte endémie
- Les détenus
- Les candidats à une greffe

Le dépistage de l’antigène HBs est obligatoire chez les femmes enceintes au 6ème mois de la grossesse depuis 1992.


Copyright 2006 © Réseau Hépatites Nord-Pas de Calais, tous droits réservés. Avec le soutien de